Tailler du figuier

Voici pourquoi tailler les figuiers au printemps stimulera la fructification : conseils de pros pour une récolte copieuse

Cultiver un figuier dans son jardin est une source de plaisir et de nourriture, mais pour profiter pleinement de ses fruits généreux, on doit comprendre et mettre en œuvre les bonnes techniques de taille.

Le printemps se présente comme une période clé pour cette tâche. Plongeons dans l’art de la taille des figuiers au printemps pour garantir une récolte abondante.

Principes de la taille des figuiers

Une bonne technique de taille repose sur plusieurs principes clés qui assurent la santé et la vitalité de votre figuier :

  • pénétration de la lumière et circulation de l’air : Assurez-vous qu’il y a suffisamment de lumière et de circulation d’air entre les branches, ce qui est crucial pour réduire le risque de maladies.
  • Équilibre entre croissance et fruitage : Maintenir un bon équilibre entre les branches portant des feuilles (pour la photosynthèse) et celles portant des fruits.
  • Maintien de la structure : Une structure bien définie supporte mieux le poids des fruits et résiste aux intempéries.

Pourquoi tailler votre figuier au printemps ?

Le choix au printemps pour la taille n’est pas anodin. Cette période correspond à la fin de la dormance hivernale du figuier avant l’éclatement des premiers bourgeons. La taille effectuée à ce moment permet de minimiser le saignement de la sève, qui peut affaiblir l’arbre.

Article qui pourrait vous plaire :  Se debarrasser des fourmis dans le jardin de manière naturelle

Stimulation de la fructification

La principale raison de tailler en avril est de stimuler la production de fruits.

Les figuiers produisent leurs fruits sur le bois de l’année précédente; donc une taille judicieuse favorise la croissance de nouvelles branches fructifères tout en maintenant l’énergie de l’arbre concentrée sur la production de fruits plutôt que sur une croissance foliaire excessive.

Comment procéder à la taille ?

Tailler un figuier nécessite une approche méthodique pour s’assurer que chaque coupe augmente la productivité de l’arbre et ne la diminue pas. Voici quelques étapes essentielles :

Sélectionnez les branches à couper

  • Branches mortes ou malades : Éliminez ces branches pour éviter la propagation de maladies et pour rediriger l’énergie de l’arbre vers les branches saines.
  • Branches entrelacées ou frottant les unes contre les autres : Ces branches peuvent causer des blessures qui sont des portes d’entrée pour divers pathogènes.
  • Branches non fructueuses : Supprimer celles qui n’ont pas produit de fruits l’année précédente pour favoriser la croissance de nouvelles branches fructifères.

Notre contenu est offert sans frais : si vous trouvez de la valeur ici, partagez-le pour nous aider à grandir !

tailler

Techniques spécifiques de coupe

Lors de la coupe, laissez environ 2-5 cm de tige sur la branche principale pour encourager la croissance de nouveaux jets fructueux. Pinces les jeunes pousses pour qu’elles développent une forme adéquate et pour limiter leur hauteur et leur expansion latérale.

Article qui pourrait vous plaire :  Ce secret de cuisine inattendu qui protège vos plantes contre les pucerons.

Peut-on tailler un figuier hors du mois d’avril ?

Oui, bien que le début du printemps soit idéal, des tailles légères peuvent être effectuées en été pour retirer les jeunes pousses non désirées et maintenir la forme de l’arbre.

Aussi, si vous souhaitez entretenir vos arbres fruitiers, vous devez savoir quand et comment tailler les arbres fruitiers pour  favoriser leur fructification. 

Quels outils utiliser pour la taille ?

Utilisez toujours des sécateurs bien aiguisés et désinfectés pour réaliser des coupes nettes qui guérissent rapidement et réduisent le risque de maladie.

Tailler votre figuier au printemps avec soin et précaution vous aidera à maximiser votre récolte et à profiter de délicieux figues pour les mois à venir.

Rappelez-vous, un peu d’effort lors de la taille peut conduire à de grands bénéfices lors de la récolte !